Tameshiwari

Le tameshiwari est un test de casse pour éprouver la puissance d’une technique. Il aide à développer le durcissement physiologique, la force, la vitesse et le kime.

D’une manière philosophique plus profonde cette épreuve aide à développer la force mentale et spirituelle dans l’adversités. Les planches, le ciment ou autres matériaux représentent les épreuves de la vie. Pour passer au travers, il faut regarder l’obstacle, y faire face et vouloir le traverser avec les moyens qui nous sont donnés.

Garde ta dignité

Dojo Ookami

Kyokushin Kanji

Prérequis:

· enfants (moins de 12 ans): ceinture verte

· 12 ans et plus: ceinture bleue

· adultes: ceinture orange

· Obligatoire pour les passage de brunes et plus.

Programme:

1er cours: Explications, but et les objectifs du cassage.

                       Techniques d’endurcissement

2e cours: Travails en ateliers sur la vitesse, l’endurcissement et les techniques.

3e cours:  Chacun pratique et prépare son programme de casse. ( seul sur blocs de ciment, seul avec un partenaire, techniques doubles, enchaînements…)

4e cours:  Jour de l’exécution.

Techniques par niveau:

Niveau 1:Tsuki, Shotei, tettsui, shuto, mae geri, kakato geri.

Niveau 2: Hiji, yoko geri, tobi mae geri, hiza geri

Niveau 3 à 6 : haito, koken, kin geri, mawashi geri, ura mawashi geri, ushiro ura mawashi geri, avec la tête.

RÉFLEXIONS

· Le cassage n’est pas le but ultime du karaté.

· L’objectif premier est de développer la confiance.

· Il sert de baromètre à notre force et à nos techniques.

· Il sert à tester les limites de notre force physique et morale.

· Il demande concentration, équilibre, coordination, affinement des techniques, vitesse, endurcissement et préparation spirituelle.

· Les effets sont bénéfiques au niveau psychologique et physique.

· Il faut développer les techniques de respiration et de méditation afin de mieux contrôler l’harmonie entre l’esprit et le corps.